fbpx

Charles Booto’o A Ngon : la fin d’un normalisateur!

0
Charles Booto’o A Ngon : la fin d’un normalisateur! Actualité du Cameroun

Charles Booto'o à Ngon, directeur général de l'ANOR Crédit Photo: PanoramaPapers

Le directeur général de l’Agence des normes et de la qualité s’est éteint le 29 juin 2024. Il s’en va à l’âge de 67 ans en laissant un lourd héritage au service de la normalisation.

Une rumeur, un démenti puis la triste nouvelle. Le géant est tombé. Tombé dans les abysses de la mort. Charles Booto A Ngon est décédé, des suites de maladie au  Centre des Urgences de Yaoundé (CURY),  samedi 29 juin 2024. Il y était admis depuis plusieurs jours en soins intensifs.  Le Directeur Général de l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR) quitte la scène à l’âge de 67 ans.

Père de l’ANOR

L’expert en ingénierie tire sa révérence après un travail d’hercule pour la promotion de la normalisation. Charles Booto’o était aux commandes de l’ANOR depuis sa création en 2009. Le président de la république, ambitionnait alors le développement d’un système National de normalisation et de promotion de la qualité en adéquation avec les objectifs économiques et sociaux affichés. En 20 ans à la tête de cet établissement public administratif, placé sous la tutelle technique du Ministère de l’Industrie et sous la tutelle financière du Ministère chargé des finances, il a contribué la mise en œuvre de la politique du Gouvernement dans le domaine de la normalisation et de la qualité au Cameroun.

Ses faits d’armes se mesurent également en chiffres. L’on a enregistré une nette augmentation des normes nationales sous son magistère. Le nombre de normes est ainsi passé de 500 en 2005 à près de 6 473 en 2024, couvrant des secteurs stratégiques tels que l’agroalimentaire, le bâtiment, l’électricité ou encore les technologies de l’information. Même si cela était encore loin des besoins réels. A son actif également, la mise en place d’un système de certification et d’accréditation pour garantir la conformité des produits aux exigences nationales et internationales.

Reconnaissance internationale

Les qualités managériales ont eu un écho retentissant au-delà des frontières. Il est l’acteur majeur de l’harmonisation des réglementations techniques au niveau de l’Afrique centrale. Il a présidé aux destinées de l’Organisation Africaine de la Normalisation (ORAN), assuré la fonction de vice-président Afrique du Réseau de Normalisation et Francophonie (RNF). Charles Booto a œuvré à la sensibilisation des payx africains à adopter systématiquement les normes harmonisées. Objectif, permettre aux industriels d’exporter leurs produits avec toutes leurs garanties de qualité.

Le chef est mort vive le chef !

Ce haut cadre de l’administration arborait depuis quelques mois une autre casquette. Celle de chef traditionnel.  Il assumait la fonction de chef du Canton Ngam à Bafia, dans le département du Mbam et Inoubou, région du Centre. Son installation avait alors mobilisé un parterre de membres du gouvernement. Le 13 Avril 2024, celui qui est né le 15 mai 1957 a offert un bâtiment (poste de police) et un véhicule à la police, afin de lutter contre l’insécurité dans la ville.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading