fbpx

Ecrans Noirs : NGOUNGOURE honore Aïssa Njayou Officiel 

0

Aïssa Njayou Officiel   remporte le prix 10 jours pour un Film à la 27e édition du Festival Ecrans Noirs, hier au Palais des congrès à Yaoundé.

C’est le film « La reine Ngoungoure : 30 minutes de règne » qui a hissé Aïssa Njayou au Festival de 10 Jours. Sa performance exceptionnelle a été récompensée par un généreux chèque et un voyage d’un mois à Berlin  pour enrichir davantage son talent.

Il faut indiquer que ce voyage en l’Allemagne lui offre la possibilité de produire un autre film subventionné à hauteur de 2 millions de Francs.

Ce film met en avant la royauté dans l’histoire du peuple Bamoun, au Cameroun. En effet, Shefton Ngoungoure ne régna que 30 minutes et céda le trône à son second fils Nsangou qui régna de 1863 à 1889.Un court métrage qui met aussi en avant, La princesse Ngoungoure, qui a joué un rôle déterminant dans la pérennisation du respect de l’ordre de succession de la dynastie de Nchare Yen… Il faut juste voir le film pour comprendre le chef-d’œuvre de Aissatou.

Les autres prix

Au-delà de cette distinction à la jeune originaire de l’Ouest Cameroun, précisément du Noun, la clôture de cette édition 2023 d’Ecran Noir a été meublé par des prix comme :

« Le chic le choc et l’échec » de Geremy Tchoua sacrée Meilleure série Africaine ; « Never » Meilleur court métrage de Hugues Ongoto et Jack Bayam ; Meilleur Long métrage « when the levees broke » de Musing Derick T-Inaiz ; Meilleur film camerounais » Destinée » de Gérard Désiré Nguele ; Meilleur scénario Afrique centrale « Que le père soit » écrit par Clarence Delgado ; Grand prix écrans noirs décerné à « mon père le diable » d’ Ellie Foumbi ; Axel Abessolo Official remporte le prix du Meilleur Acteur camerounais ; Stephanie Tum Official remporte le prix de la meilleure Actrice camerounaise ; Mention spéciale à Sandra pour son interprétation dans lionnes ; Meilleur documentaire « taxi cinéma et moi » de Salam Zampaligre ; Prix spécial du jury  pour le film « le spectre de boko Haram » de Cyrielle Raingou ; Mention spéciale du jury pour « Oasis » de Julio Teko ; « Distinction » reçoit les encouragements du jury pour le choix du thème abordé et Coup de cœur du jury « kandy for all ».

Une occasion de féliciter ceux qui font de la production culturelle africaine et camerounaise un espoir pour le cinéma.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading