fbpx

Filière poisson au Cameroun : Congelcam accusé de commercialisation de produits avariés

0

La société Congelés du Cameroun (Congelcam), poursuivie au Tribunal de Première Instance de Yaoundé, suite à la requête du 31 août, notifié par l’Observatoire pour le Développement Sociétal (ODS).

« L’Observatoire du Développement Sociétal (ODS) s’engage ici et maintenant, à poursuivre autant et aussi longtemps qu’il le faudra, ses visites et investigations dans la filière partout au Cameroun, et dénoncer systématiquement toute atteinte à la santé de nos compatriotes. L’alerte nationale sonnée par Madame le Délégué Départemental de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales de la Lékié devrait mobiliser toutes les énergies positives pour que naisse une ère de consommation où la vie et la santé de l’homme sont des priorités absolues », a déclaré l’association lors d’une conférence de presse.

« L’ODS fonde son initiative, sur le refus catégorique opposé récemment, par la société Congelcam aux inspecteurs du ministre de la santé publique, au terminal à conteneurs du port Autonome de Douala.

En fait, l’ODS, dénonce le non-respect de certains dispositifs concernant la conservation et la commercialisation du poisson. Faisant suite à l’enquête menée par le ministère des pêches et des industries animales, et l’intervention du ministère de la Santé publique, l’ODS, demande ainsi que Congelcam paye pour cet entêtement et fraudé dans la commercialisation de produits avariés . Car de « toute évidence, la santé et la sécurité du consommateur ne semblent pas s’inscrire dans les préoccupations premières de Congelcam ».

Ainsi, « dans le cadre de ses missions de protection des consommateurs, il suit l’évolution de la situation préoccupante de la conservation d’importants stocks de produits halieutiques, importés par la société Congelcam en vue de leur distribution et commercialisation dans les marchés de Yaoundé et sur toute l’étendue du territoire ».

Réaction

Une accusation que Congelcam, a d’ailleurs, vite fait de rejeter. En réaction à la mise en demeure du Ministre camerounais de la Santé Manaouda Malachie, leurs avocats ont opposé les arguments de défaut de compétences. Et désigne l’intervention du Minsanté comme complot. Car elle estime « avoir subi un préjudice financier de l’ordre de 15 milliards FCFA. Avec les accusations qu’elle subit depuis juin 2023 au Port Autonome de Douala et qui a mis en difficulté ses capacités techniques . Et ont entraîné la perte de 433 conteneurs en quelques mois.

Congelcam récalcitrant

Pour l’Observatoire du Développement Sociétal, Congelcam est récalcitrant et se croit tout permis. Car il faut rappeler que même au Port de Douala elle a déjà enfreinté plus leurs règles. La RTC accusait déjà le géant de la « poissonnerie de « saturer » son parc avec 626 conteneurs de produits frigorifiques. Après plusieurs mois de stationnement, elle avait sommé Congelcam d’enlever ses conteneurs. Mais l’entreprise a refusé de mener cette opération, invoquant une défaillance de fonctionnement de la chaîne de froid du port, ayant entraîné le pourrissement de ses cargaisons ».

Le camouflage des produits

Il faut tout de même relever, selon plusieurs témoignages, que « le subterfuge utilisé par Congelcam communément pratiqué pour camoufler le poisson avarié est de l’engainer dans une épaisse gangue de glace, et de le mélanger ensuite au poisson en bon état dans les congélateurs présentoirs. Des employés veillent à ce que les clients n’examinent pas de trop près le poisson, notamment en dégageant les opercules de la glace pour s’assurer du bon état des pièces choisies ».

Pour faire face à cela, l’organisation citoyenne, après des enquêtes sur le terrain, appelle à la vigilance des consommateurs de poisson des villes de Douala, de Doumé, de Yokadouma, de Yagoua, d’Obala et de Mamfé.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading