fbpx

Jeux de la Francophonie 2023: la vision royale mène les athlètes marocains au sommet

0

En réaction à la performance du Maroc lors de la 9è édition des Jeux de la francophonie à Kinshasa (28 juillet-6 août), le politologue maroco-canadien Hicham Mouatadid, a déclaré que, l’exploit sportif du Maroc est le fruit d’une vision perspicace mûrement conçue sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.


Avec 42 médailles en athlétisme, 8 en judo, 5 en cyclisme sur route, 2 en lutte et une en jonglerie avec ballon, le Maroc a montré qu’il est à la hauteur des grands défis.


Il faut dire que, au vu des efforts du royaume marocain à moderniser ses infrastructures sportives et encourager les jeunes et surtout la femme marocaine à se donner au sport, l’on peut dire que la politique sportive du Maroc porte ses fruit.

Les infrastructures mis sur pied dans les domaines du football et de l’athlétisme, on pu montrer au monde que le Maroc peut faire mieux. La jeunesse marocaine n’a cessé de demontrer son sérieux, son patriotisme et son dévouement sans faille dans tous les domaines et ceci a donné un spectaculaire résultat.


En fait, le secret de cet exploit réside dans l’existence d’une politique judicieuse, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI’. Il est donc clair que la performance réalisée par les athlètes marocains lors de cette édition des jeux de la Francophonie reflète bien le grand essor du sport au Maroc sur tous les plans. Ce qui rend d’ailleurs confiant le royaume et son roi.

Le discours

« De fait, chaque fois que la jeunesse marocaine a eu les moyens de donner la pleine mesure de son sérieux et de son patriotisme, elle a fasciné le monde par des performances d’un calibre inédit, à l’instar de l’exploit accompli par la Sélection nationale à la dernière Coupe du monde de football.

De l’aveu de tous, en interne comme à l’international, nos enfants ont offert les plus belles images de ferveur patriotique, d’unité et de cohésion familiale et populaire et ils Nous ont rendu particulièrement fier, ainsi que l’ensemble du peuple marocain.

C’est dans cet esprit que Nous avons pris la décision de présenter avec nos amis d’Espagne et du Portugal une candidature commune pour l’organisation des phases finales de la Coupe du monde de football 2030. Ainsi, Nous aspirons et, corrélativement, Nous œuvrons à ce que, sous tous rapports, cette édition inscrive sa marque dans l’Histoire », souligne SM le Roi Mohammed VI’, lors de la célébration de la fête du Trône.
Un message qui marque le cœur et donne de la ferveur aux jeunes marocains. Particulièrement les sportif, qui n’attendent qu’à recevoir un tel événement dans le pays.


En effet, « ces exploits démontrent aussi que la vertu cardinale du sérieux prônée par SM le Roi dans Son discours à l’occasion du 24è anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de ses glorieux ancêtres est la clé de voûte pour relever les défis et se frayer un chemin vers l’excellence.


Bien plus, il a su booster le moral des athlètes en déclarant, « le sérieux de la jeunesse marocaine s’exprime aussi dans les domaines nécessitant un génie créateur et un esprit novateur : deux atouts qu’elle possède en puissance dans diverses matières ». Des mots qui ont tout leur sens et on su mener le Maroc au sommet à cette 9e édition des jeux de la francophonie, Kinshasa 2023.Aujourd’hui le constat est clair et le résultat visible.


En outre, il s’agit d’un discours qui conjugue à la fois un état des lieux et des points cardinaux pour l’avenir du Maroc. Car le discours royal reflète « la mentalité des gagnants.

Selon le Directeur de l’Agence rwandaise d’Information, M. Gakwaya , « la 1ère place obtenue par les jeunes marocains lors de ces Jeux, qui se sont tenus à Kinshasa du 28 juillet au 6 août, est la traduction parfaite des valeurs sur lesquelles a insisté le Roi Mohammed VI ».


Pour le journaliste vénézuélien Ronald Uribe « le Maroc a réussi le pari de faire du sport, toutes disciplines confondues, un levier de développement et de prospérité, ce qui suscite l’admiration en Amérique latine, d’autant que le Royaume s’impose aujourd’hui comme l’une des grandes nations sportives à l’échelle internationale ».

Napoléon Haman , Délégué d’arrondissement des sports et de l’éducation physique de Garoua I

Il y a un dicton qui dit « qui veut aller loin ménage sa monture » il faut dire que la performance faite par l’état chérifien pour ces derniers jeux de la francophonie avec 58 médailles bat de loin son précédent record établit aux derniers jeux de la francophonie qui avaient lieu en Côte d’Ivoire en 2017 qui était de 42 médailles.
Cette performance n’est pas due au hasard, dans la mesure où l’état chérifien a mis sur pieds une véritable politique pour développer son sport. Le plus illustratif est l’inauguration de l’académie Mohammed VI de football en 2009 qui produit les résultats aujourd’hui. Nous notons pour la première fois l’arrivée de l’équipe de football du Maroc (une équipe africaine) en 1/2 finale de la dernière coupe du monde de football masculin et tout proche l’arrivée de son équipe féminine de football en 1/8 de finale à la coupe du monde qui se joue actuellement en Australie.
La stratégie du Maroc, en ce qui concerne le sport est d’être présent au premier plan dans tous les événements sportifs mondiaux. C’est dans cet esprit que le Maroc compte poser sa candidature pour l’organisation en commun de la coupe du monde de football en 2030 avec l’Espagne et le Portugal.
Les disciplines sportives telle que le tennis, l’athlétisme,le volley-ball , l’escrime bien d’autres fournissent des bonnes performances sur le plan mondial donc ne sont pas en reste.


Ce discours constitue un tournant dans l’histoire politique marocaine largo sensu. Ceci, « dans la mesure où il s’ouvre par un hommage honorant les performances des Marocains, du football à l’hydrogène ».


La motivation
Motiver les sportifs, les encourager pour qu’ils se donnent à fond, ont des bénéfices dans le sport. Encourager un sportif lors d’une compétition peut permettre d’aller chercher des intensités plus élevées plus longtemps.
Les encouragements verbaux ont montré qu’ils pouvaient augmenter la motivation de l’individu encouragé et sa performance physique durant différentes activités et notamment lors de jeux réduits en sports collectifs.

Rappelons que, la feuille de route de la politique du royaume marocain est de , « savoir apprécier à sa juste valeur et accompagner les performances de tous les Marocains d’ici et d’ailleurs, et dans tous les domaines », notant que l’objectif est de fédérer toutes les forces vives du Royaume pour le bien de tous.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading