fbpx

K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Titre du document INFOS!! : KNEWS24 MET A LA DISPOSITION DES ANNONCEURS DES ESPACES PUBLICITAIRES, VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER DIRECTEMENT AU 696529724 OU NOUS ECRIRE A NOTRE ADRESSE MAIL infoknews24@gmail.com.

Lutte contre le VIH : le Cameroun sur la bonne voie

0

Le Ministre de la Santé Publique (Min santé),le Dr MANAOUDA Malachie, a procédé le 19 septembre 2023 au Palais des Congrès de Yaoundé, au lancement de la 3ème édition du forum national sur  l’élimination de la transmission Mère-Enfant et la problématique de la pharmaco-résistance du VIH. Un événement scientifique qui a été clôturé le 22 septembre.

En 2022, sur 134 18 enfants identifies, au Cameroun, 13332 ont été dépistés du VIH, 475 parmi eux testés positifs, 382 mis sous traitement, soit un taux de mise sous traitement de 80,4% en hausse comparé a 72,6% on 2021. Des chiffres qui placent le Gouvernement en  bonne posture.

Une occasion pour le représentant du gouvernement, le Dr Manaouda Malachie d’encourager les efforts du Cameroun. Selon lui, le Cameroun est le premier en Afrique centrale à faire face au VIH. Des avancées qui conformément aux objectifs 95-95- 95 au Cameroun sont sur la bonne voie.

Une occasion pour les  professionnels de la santé, de tabler sur la thématique:« Riposte multisectorielle en faveur de l’élimination de la transmission Mère-Enfant et la problématique de la pharmaco résistance du VIH pour l’accélération vers les objectifs 95-95-95 chez la mère, l’enfant et l’adolescent au Cameroun ».

Opportunité pour l’unicef de saluer les efforts du gouvernement camerounais. « Je saisis cette occasion pour saluer les avancées notables, realisé par le gouvernement du Cameroun, en matière de prévention et de la transmission du VIH,  de la mère à l’enfantenfant. Et de la prise en charge du VIH, chez l’enfant et l’adolescent », déclare Nadine Perrault, représentante résidante UNICEF Cameroun.

Conscient du taux élevé de contamination vertical, le Cameroun t entend réduire les risques de transmission du VIH, de la mère à l’enfant passant par l’élaboration d’un plan d’élimination, de l’adoption et la mise on oeuvre de l’Option B+ et son extension  dans l’ensemble des formations sanitaires pratiquant la Prévention de la transmission de la mère à son Enfant, sans oublier l’appropriation de l’initiative t’est and treat.

Recommandations

Des recommandations fortes ont ainsi été adoptées pendant ces 4 jours passés au Palais des Congrès de Yaoundé. « Au nombre de ces recommandations évoquées par le président du Comité Scientifique, le Pr BISSECK, l’on note entre autres l’implémentation d’un programme des triples élimination du sida, syphilis et Hépatite B, le renforcement de la recherche opérationnelle sur l’identification des facteurs explicatifs du faible taux de couverture en ARV chez les adolescents; le  renforcement des capacités des OBC engagés sur le soutien psycho social des adolescents VIH+ ; la  mutualisation des efforts pour développer les stratégies et interventions à fort impact visant à réduire les gaps PTME PECPA selon l’approche différenciée ; et intégrer davantage la question des réfugiés dans les politiques, plans stratégiques et programme de planification de VIH ».

C’est en présence du représentant du Ministre des Arts et de la Culture, et des partenaires techniques et financiers à l’instar du Directeur pays de CDC et du Représentant de l’OMS au Cameroun, que le Pr Louis Richard NDJOCK, Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique en lieu et place du Ministre, a clôturé, le Forum, le 22 septembre 2023.

Le Minsante

Le représentant pays de CDC s’est dit heureux des recommandations issues de ce forum et a rappelé que le Gouvernement des Etats-Unis à travers CDC, continuera à soutenir le Cameroun dans cette lutte.

Dans sa prise de parole, le Secrétaire Général du Ministère de la santé Publique, s’est dit satisfait et n’a pas manqué de féliciter les organisateurs et les participants. « Soyez donc rassurés de ce que, nous y avons tiré d’importants enseignements, et les expériences partagées nous serviront de référence pour nos futures actions en tant que responsables de la mise en œuvre de la politique sanitaire, sous les Très Hautes Directives du Président de la République, Son Excellence Paul BIYA et la coordination du Premier Ministre Chef du Gouvernement », a-t-il déclaré.

Il a  aussi adressé une mention spéciale aux responsables des organisations communautaires qui constituent la société civile. « Oui ! Votre contribution indéniable dans l’atteinte des objectifs d’élimination de la pandémie à l’horizon 2030 n’est plus à démontrer », a-t’il martelé.

Selon la cellule de communication du Minsante, « avant de déclarer clos les travaux dudit forum, le Pr Louis Richard Njock a rendu hommage aux conférenciers qui, par leurs connaissances et leurs expériences professionnelles, ont pris de leur temps pour proposer des pistes de solutions qui répondent exactement aux attentes du Gouvernement en matière de prévention, de traitement et de suivi de la mère, de l’enfant et de l’adolescent vivant avec le VIH/sida ».


En savoir plus sur K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading