fbpx

Profanation : les icônes du sanctuaire de Nsimalen vandalisées

0
Profanation : les icônes du sanctuaire de Nsimalen vandalisées. Actualité au Cameroun

Statuts du sanctuaire Marial de Nsimalen vandalisées

Le sanctuaire Marial de Nsimalen profané. Les icônes du christ, de la vierge Marie et de jean et de quelques Saints présents sur le site ont décapitées, démembrées, par des individus non identifiés.

Quelques jours seulement après la joie de Pâques, le sanctuaire Marial de Nsimalen plongé dans la tristesse, par des actes de profanation. Sur la place centrale du lieu saint, le christ a été démembré, à côté de lui, la Sainte Vierge Marie et jean décapités.

Traitement similaire sur la statuette du christ qui manque d’être incendiée. A quelques mètres, sur la place de la miséricorde divine, les auteurs de ces actes odieux ont souillé des symboles. Des actes qui laissent transparaître un message.

« Le Cou c’est la communication, la transmission. Qui dit transmission dit évangélisation. Ces forces du mal ne veulent pas qu’on transmette la bonne nouvelle qui les dérange » explique Abbé Antoine Roger Evouna, recteur du sanctuaire Marial de Nsimalen.

Il y’a donc dans ces actes une volonté malsaine de faucher l’élan de ce haut lieu d’évangélisation.
Mais tout au long de cette journée, des messes ont continué d’être dites prouvant que l’église reste débout. C’est donc dans les ténèbres de nuit du 2 au 3 Avril 2024, que la salle besogne a été perpétrée.

Preuve que les faits sont suffisamment graves, des enquêteurs descendus sur les lieux sont à pied d’œuvre. Pour exposer les auteurs de ce sacrilège. Paradoxe des paradoxes, cet espace de prière est désormais interdit au public.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading