fbpx

K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Titre du document INFOS!! : KNEWS24 MET A LA DISPOSITION DES ANNONCEURS DES ESPACES PUBLICITAIRES, VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER DIRECTEMENT AU 696529724 OU NOUS ECRIRE A NOTRE ADRESSE MAIL infoknews24@gmail.com.

Route Ngaoundéré-Paro: les défaillances de l’entreprise seront sanctionnées

0

Avec un niveau d’avancement de 27,80% depuis plusieurs mois, un chantier quasiment abandonné et un arrêt des travaux, l’exécution du projet de construction de la Route Ngaoundéré-Paro ne répond pas aux attentes du Maître d’ouvrage. Le Ministre des Travaux Publics a instruit des mesures qui permettront d’établir le constat de carence de l’entreprise.

Le projet couvre un linéaire de 70 Km et charrie plusieurs attentes sur le plan socio-économique dans la région de l’Adamaoua. Sur le site des travaux, à la place d’importants travaux, le tableau qui est dressé fait état d’un arrêt de la majeure partie des prestations, des engins stationnés, de l’arrêt de la production des granulats et la diminution du stock déjà réalisé pour une destination inconnue et le non respect du chronogramme d’achèvement des travaux validés. Les travaux sont exécutés à 27,77% pour un taux de consommation de 92,59%. Les travaux préparatoires couvrent un linéaire de 70km et l’entreprise a entamé les travaux de chaussées. Toutefois, après 45 mois de travaux, on entrevoit pas encore la fin de ceux-ci.

La mission de contrôle a déploré le non respect du chronogramme du projet par l’entreprise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC) et davantage, l’absence du personnel clé. Pour l’entreprise, le problème vient de sa difficile collaboration avec la mission de contrôle. Le directeur de projet a affirmé avoir effectué des investissements qui ne sont malheureusement pas visibles sur le chantier. Son plaidoyer a en outre consisté à énumérer les engins sur le terrain.

Côté Maître d’ouvrage, l’entreprise en charge des travaux cause un préjudice énorme à l’Etat du Cameroun et aux populations. Il a donc instruit d’évaluer ce qui a été fait, de procéder au payement des prestations effectuées et de saisir les cautions de l’entreprise. Ces mesures instruites par le Ministre des Travaux publics visent de manière décisive à aboutir à une résiliation du contrat de l’entreprise.

Le projet a pour but de construire une route revêtue entre Ngaoundéré et Paro, dans le but d’améliorer les conditions de vie des populations.


En savoir plus sur K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading