fbpx

Sécurité maritime: un navire italien au Cameroun.

0
Sécurité maritime: un navire italien au Cameroun.

commandante Bettica, navire italien

L’Italie renforce sa coopération avec le Cameroun. Pour la première fois de l’histoire un navire italien navigue sur les eaux du Port Autonome de Douala. Il est engagé dans la lutte contre l’insécurité maritime du golfe de Guinée.

Sur les eaux du Port Autonome de Douala, un énorme amas de fer. On le nomme Commandante Bettica. Un navire italien qui navigue très souvent en eau trouble pour assurer la sécurité maritime du Golfe de Guinée. Ses missions principales; « mettre en fuite des pirates, de réprimer, la prévention, le partage d’informations. Tout ce que ce bateau fait est porté à la connaissance des autorités camerounaises, pour qu’ils aient une connaissance complète de ce qui se passe dans l’espace maritime » détaille Filippo Scammacca, ambassadeur d’Italie au Cameroun

Des informations communiquées au Centre Interrégional de Coordination de Yaoundé. Le Patrouilleur de la marine militaire italien accoste pour la toute première fois au Cameroun. « On est particulièrement content qu’ils soient ici pour pouvoir les remercier personnellement pour l’activité qu’ils effectuent » se réjouit l’ambassadeur

L’équipage a ouvert les portes de ce gigantesque monstre de fer de 88 m de longueur pour le plaisir des visiteurs. Construit en 2001 pour des actions de contrôle de l’espace maritime et prévention, il a souvent sauver la vie de plusieurs migrants en détresse essayant de traverser le golfe de Sicile.

Depuis 2009, la région maritime, qui s’étend du Cap Vert à l’Angola, a été victime d’un phénomène extrêmement grave de criminalité en mer – piraterie, enlèvement de marins e de navires, pèche illégale, contrebande- qui a mis en difficulté la liberté de navigation dans un des plus important axe de transport maritime.

Les états de la région ont réagi en mettant en place en Juin 2013,  le «code de conduite de Yaoundé» qui prévoit entre autres des centres régionaux  de partage d’informations et de coordination: avec le Centre Inter-régional de coordination (CIC) sis à Yaoundé et d’autres qui couvrent l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

L’Union Européenne soutient les efforts déployés par les états à travers financement, équipements et formation. C’est dans le cadre de la «présence maritime coordonnée» (2021-24) que les états européens mettent à disposition des unités navales pour contribuer à cette action. C’est dans le cadre de cette opération qu’une présence navale est assurée en permanence pour effectuer des activités de patrouille et d’intervention/prévention en étroite collaboration et au bénéfice des Pays concernés.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading