fbpx

Forum africain de l’énergie de 2024 : des solutions annoncées pour le secteur de l’électricité.

0
Forum africain de l’énergie de 2024 : des solutions annoncées pour le secteur de l'électricité. actualité en Afrique

forum africain de l'énergie 2024 CP: Afrik21

L’équipe d’experts de GE Vernova prévoit d’échanger des idées et de partager les bonnes pratiques pour accélérer le passage à une énergie plus fiable, plus abordable et plus durable pour le continent, lors de plusieurs sessions au cours du Forum africain de l’énergie.

Alors que les pays d’Afrique continuent de relever leurs défis énergétiques respectifs, qui nécessitent des solutions variées pour des situations uniques, GE Vernova Inc. (NYSE : GEV) reste déterminée à continuer d’électrifier et de décarboner le continent et sera l’un des principaux sponsors du Forum africain de l’énergie qui se tiendra à Barcelone, en Espagne, du 25 au 28 juin, sur le thème Systèmes énergétiques du futur – Équilibrer les besoins de l’Afrique avec les objectifs mondiaux. Cet événement rassemble les principaux acteurs et investisseurs du continent, ainsi que ses futurs dirigeants, autour de domaines essentiels tels que le développement de projets, les innovations technologiques et les opportunités et collaborations intersectorielles.

Un rapport récent (http://apo-opa.co/4cpI3DJ) révèle qu’environ 600 millions de personnes en Afrique subsaharienne (jusqu’à 50 % de la population de la région) n’ont pas accès à l’électricité. En outre, la demande d’électricité devrait encore augmenter de près de 3 % en 2024, ce qui souligne la nécessité d’équilibrer les objectifs en matière de transition énergétique avec la disponibilité de l’électricité.

L’équipe d’experts de GE Vernova prévoit d’échanger des idées et de partager les bonnes pratiques pour accélérer le passage à une énergie plus fiable, plus abordable et plus durable pour le continent, lors de plusieurs sessions au cours du Forum africain de l’énergie, notamment autour des sujets suivants : Relever les défis du réseau électrique pour améliorer les systèmes énergétiques ; Le casse-tête du gaz en Afrique : est-il réellement un catalyseur de la transition énergétique ? ; Investir au Sénégal : un partenaire énergétique de classe mondiale ; et Tirer parti des nouvelles technologies pour réduire les émissions et promouvoir l’équilibre énergétique.

« Le progrès est indissociable d’une alimentation électrique continue dans la société moderne. Investir dans une production d’électricité fiable et abordable est aussi essentiel que de faire progresser l’énergie à faible émission de carbone dans l’intérêt de la santé, de la connectivité, de la sécurité et de l’amélioration de la qualité de vie. L’accélération des efforts de transition énergétique de l’Afrique nécessitera une collaboration intersectorielle entre le secteur public, le secteur privé et les organisations à but non lucratif, ainsi que le déploiement stratégique de multiples sources d’énergie, y compris les énergies renouvelables et le gaz, et des investissements dans les réseaux et dans les solutions logicielles. Ces mesures peuvent rapidement aboutir à des réductions substantielles des émissions à grande échelle, tout en faisant progresser les technologies pour atteindre une production d’électricité à faible émission de carbone, voire la neutralité carbone, et en aidant à répondre aux besoins énergétiques croissants du continent. » déclare Joseph Anis, Président et CEO, Europe, Moyen-Orient et Afrique de Gas Power.

GE (NYSE : GE) s’est séparé de GE Vernova qui a commencé à fonctionner en tant qu’entreprise indépendante à la Bourse de New York (NYSE) le 2 avril 2024. Avec environ 55 000 éoliennes et 7 000 turbines à gaz dans le monde, la base technologique de cette entreprise contribue à générer environ 25 % de l’électricité mondiale et joue un rôle significatif à jouer dans la transition énergétique. En Afrique, les technologies construites par GE Vernova représentent jusqu’à 40 % de la capacité de production d’électricité installée.

L’entreprise compte près de 260 clients à travers le continent et exerce ses activités en Afrique depuis plus de 120 ans pour le développement d’infrastructures essentielles. Elle opère dans toute la chaîne de valeur de l’électricité sur le continent, depuis la production d’électricité à partir de diverses sources d’énergie, notamment l’éolien, l’hydroélectricité, le gaz, etc., jusqu’à la fourniture de solutions de transport et de distribution de l’électricité, et de logiciels dédiés.

APO


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading