fbpx

Réclamations des enseignants : le Corec invite à la Trêve

0

Le Collectif des Organisations des Enseignants du Cameroun (COREC) s’est réuni ce 12 février 2024 à Yaoundé afin de discuter des problèmes majeurs auxquels font face les enseignants ses dernières années.

Pour le Corec, il est important de trouver des portes de sorties concernant, « les sanctions multiples infligées à de nombreux enseignants, le manque d’engagement du gouvernement en faveur d’un dialogue constructif avec les syndicats d’enseignants pour résoudre leurs revendications légitimes », et des accords raisonnables relativement à la trêve en cours.

Les enseignants, faisant face à « une multiplication d’abus administratifs de toutes sortes sur le terrain , notamment leur suspension  en marge de toute règlementation », le collectif « appelle ceux-ci, à soutenir financièrement leurs collègues suspendus en contribuant à l’élan de solidarité initié ».

Pour le SECA de faire , il est important de « rétablir les collègues injustement touchés dans leurs droits ».

Considérant  des sanctions telles que, les « retraits d’emplois de temps, l’interdiction d’entrer en classe, les suspensions de solde, les mutations disciplinaires déguisées…qui s’abattent sur les enseignants qui revendiquent de meilleures conditions de vie, de travail, et une éducation de meilleure qualité pour le pays, le Corec table sur des solutions partagées.

Par ailleurs, violation des droits constitutionnels, en tant que citoyens, d’aller et de venir, en leurs interdisant de sortir du pays, le COREC entend saisir le Président de la République et les partis politiques afin de: « Signifier, au Président de la République d’abord, ensuite à toutes les femmes et tous les hommes politiques de ce pays, qu’il se désolidarise de la politique éducative actuelle, qui non seulement aboutit à une piètre efficacité interne et externe, à un échec du projet de développement du pays, mais porte également atteinte à la dignité, à la respectabilité et au statut social de ceux qui éduquent le peuple, sous le mandat actuel.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading