fbpx

Affaire CAF – Samuel ETO’O : le président de la FECAFOOT condamné pour « violation des principes éthiques »

0

Président de la FECAFOOT

Le verdict du jury disciplinaire de la CAF est tombée ce 4 juillet 2024.

Selon la décision du jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF), l’ex champion camerounais de football devra payer une amende de 200 000 dollars. Soit environ cent millions de francs CFA.

Cela fait suite à l’affaire des jeux de hasard qui opposait le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) à Henry Njalla Quan Junior. Pour avoir signer «   un contrat d’ambassadeur de marque avec la société 1Xbet en échange d’une rémunération, le jury disciplinaire a estimé que M. Eto’o a gravement violé les principes d’éthique, d’intégrité et d’esprit sportif prévus à l’article 2 alinéa 3 des Statuts de la CAF», peut-on lire.

S’agissant des matchs truqués, « le jury disciplinaire estime qu’en l’état, il n’y avait pas suffisamment de preuves pour déclarer M. Samuel Eto’o Fils et M. Valentin Nkwain coupables de manipulation de matchs». En fait, Samuel Eto’o et le président de Victoria united alias Opopo n’ont pas organisé le trucage des matchs des championnats professionnels.

Bien que plusieurs attendaient la radiation de Samuel ETO’O de la Fécafoot, en évoquant les articles 154 du Code disciplinaire de la CAF et 20 du Code disciplinaire de la Fifa, cette décision fera chaud au cœur des détracteurs du « Gambè ».


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading